Coordonnées/Contact

1 à 13, rue de l’Ancien Canal CS 80101 93507 PANTIN CEDEX
Pantin 93507
France
Téléphone: 01 56 41 37 04
E-mail:
Site web:

Catherine EMPRIN

Catherine EMPRIN

Managing director
Stéphane Xiberras

Stéphane Xiberras

President & Chief Creative Officer BETC Paris

Téléphone: 01 56 41 37 88

Bertille Toledano

Bertille Toledano

President BETC Paris

Données

Fondée en: 1994

Société-mère:

Réseau:

Effectif: 730

Awards: 3030

Créations: 2142

Clients: 70

Fondée en: 1994

Société-mère:

Réseau:

Effectif: 730

Awards: 3030

Créations: 2142

Clients: 70

BETC Paris

1 à 13, rue de l’Ancien Canal CS 80101 93507 PANTIN CEDEX
Pantin 93507
France
Téléphone: 01 56 41 37 04
E-mail:
Site web:
Catherine EMPRIN

Catherine EMPRIN

Managing director
Stéphane Xiberras

Stéphane Xiberras

President & Chief Creative Officer BETC Paris

Téléphone: 01 56 41 37 88

Bertille Toledano

Bertille Toledano

President BETC Paris

HAUT CONSEIL À L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ET BETC

Retour vers… le présent. 

En janvier 2023, le HCE - Haut Conseil à l’Égalité - publiait un rapport sur l’état du sexisme en France : édifiant.

Ce rapport démontrait à quel point les jeunes générations ont régressé en matière d’Égalité. Les clichés de genre perdurent, les violences verbales sont banalisées et cela donne une certaine acuité à ce constat alarmant : « Le sexisme, on ne sait pas toujours quand ça commence, mais on sait comment ça se termine. ».

Aujourd’hui en France, une femme meurt de féminicide tous les 2 jours et demi.

Une des causes de cette imprégnation sexiste profonde, qui touche les jeunes, ce sont les réseaux sociaux qui agissent comme des accélérateurs de contenus et de vues.  Des réseaux sociaux sur lesquels les débats masculinistes font rage et où les algorithmes encerclent les internautes dans une spirale toujours plus violente.

C’est un retour en arrière sur la question de l’égalité femmes-hommes qui est en jeu.

Ni plus ni moins.

BETC a donc conçu pour le HCE une campagne qui révèle cette réalité contemporaine et alerte sur la montée du sexisme.

« Le plus grave, dit Mercedes Erra, c’est qu’au lieu de baisser, chez les jeunes le sexisme se développe avec des violences d’un autre temps. Le rapport du HCE nous a choqués. Il me semble qu’il faut être radical et ne rien laisser passer. »

L’idée créative repose sur la comparaison entre des propos tenus dans les années 70 et ce que l’on trouve aujourd’hui sur les réseaux sociaux. Le spot est un retour vers le… présent : entre les vidéos issues de l’Ina tout droit sorties des années 70 et celles qui circulent aujourd’hui sur les réseaux sociaux, c’est pareil ou même bien pire. Le choc temporel permet à chacun et chacune de prendre conscience du recul actuel et de la gravité du sexisme qui circule dans ces vidéos online.

 Une démonstration pour révéler et engager autour du slogan « FAISONS DU SEXISME DE L’HISTOIRE ANCIENNE. »

« Quand 9 femmes sur 10 déclarent avoir personnellement subi une situation sexiste, c’est qu’il y a un problème qu’il faut régler d’urgence car ce sexisme conduit aux pires violences. Nous espérons au HCE que ces paroles et images chocs contribueront à faire prendre conscience de la nécessité d’agir. Merci à la créativité de BETC et à l’engagement de Mercedes Erra pour l’excellent spot de sensibilisation. » Sylvie Pierre-Brossolette, HCE.

La campagne est déployée du 22 au 28 janvier en 30 sec en télévision et en digital en 40 sec. Elle existe également en radio avec un spot de 30 sec qui reprend l’audio des vidéos.


Plus de news sur BETC Paris