Coordonnées/Contact

29-30, quai de Dion Bouton
Puteaux 92800
France
Téléphone: (+33) 01 58 47 93 93
E-mail:
Site web:

Julien Carette

Julien Carette

Président Directeur Général Havas Paris
Christophe Coffre

Christophe Coffre

Co-président et Directeur de la Création

Données

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Agence digitale, Marketing Mobile, Marketing Médias sociaux, Design web, Marketing Services, Marketing opérationnel/Promotion/Activation Point de Vente, Marketing relationnel/CRM/PRM/e-CRM, Brand Content, Relations presse et relations publics, Communication Corporate, Ressources humaines / Formation / Motivation, Communication de crise, Stratégies d’influence / Affaires publiques, Evénementiel/Sponsoring/Mécénat/
Partenariat, Design/Packaging, Identité visuelle et sonore, Communication éditoriale, Stratégie et planning, Communication Financière, B to B, Institutionnel/Service Public/Associatif, Consommateur

Fondée en: 1988

Réseau:

Effectif: 400

Awards: 488

créations: 569

Clients: 86

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Agence digitale, Marketing Mobile, Marketing Médias sociaux, Design web, Marketing Services, Marketing opérationnel/Promotion/Activation Point de Vente, Marketing relationnel/CRM/PRM/e-CRM, Brand Content, Relations presse et relations publics, Communication Corporate, Ressources humaines / Formation / Motivation, Communication de crise, Stratégies d’influence / Affaires publiques, Evénementiel/Sponsoring/Mécénat/
Partenariat, Design/Packaging, Identité visuelle et sonore, Communication éditoriale, Stratégie et planning, Communication Financière, B to B, Institutionnel/Service Public/Associatif, Consommateur

Fondée en: 1988

Réseau:

Effectif: 400

Awards: 488

créations: 569

Clients: 86

Havas Paris

29-30, quai de Dion Bouton
Puteaux 92800
France
Téléphone: (+33) 01 58 47 93 93
E-mail:
Site web:
Julien Carette

Julien Carette

Président Directeur Général Havas Paris
Christophe Coffre

Christophe Coffre

Co-président et Directeur de la Création

#ICONICASLEICA

Dans le monde des # qu’est-ce qui distingue encore une grande photo ? La nouvelle campagne Leica signée Havas Paris se prête au jeu en interpelant la communauté photo.

À l’occasion des 60 ans de la photo iconique du Che Guevara prise le 5 mars 1960 par Alberto Korda, Havas Paris signe une campagne print qui ne laissera pas insensibles les amateurs de photo en faisant appel à leur mémoire visuelle.
 
Les réseaux sociaux sont aujourd’hui la vitrine d’une société imagivore dont l’élément le plus utilisé pour la diffusion de photos est le # d’Instagram. #clouds, c’est ainsi 107 millions d’occurrences et d’images. Dans ce contexte de surproduction d’images, comment une photo peut-elle encore faire la différence ?
 
Certaines images appartiennent au patrimoine mondial, et nombre d’entre elles ont été captées via un Leica. Un mot associé à un # suffit à redonner vie dans l’imaginaire de chacun à ces clichés mythiques. C’est la mécanique de la nouvelle campagne Leica signée Havas Paris : une exposition sans photos relayée en print et en social.
 
Stéphane Gaubert, Directeur de création chez Havas Paris explique : « À l’ère des # et des filtres Instagram chacun pense qu’il est un génie de la photographie. Alors qu’est-ce qui distingue encore un grand photographe d’un photographe Instagram ? Le cliché tout simplement. Ce cliché qui marque. Celui qui reste. Celui qui est ancré dans la mémoire collective. La campagne No photo est une ode aux grands photographes qui ont shooté au Leica. À ceux qui ont marqué leur histoire et leur époque. À travers, cette campagne interactive nous avons donné la possibilité aux gens d’aller puiser dans leur mémoire afin de trouver une photographie sans même la voir. La preuve que la photographie est un art. Un art qu’il faut continuer de nourrir. »
 
Gaëlle Gouinguené, Responsable de la communication chez Leica, ajoute : « La ligne créative de Havas Paris illustre à merveille une citation d’Henri Cartier-Bresson qui nous tient particulièrement à cœur et saisit sur le vif toutes les images iconiques qui constituent notre patrimoine photographique “Le Leica pouvait être comme un baiser passionné, un coup de revolver ou le divan d'un psychanalyste” ».

Lancée le 5 mars, cette campagne est déployée en presse et sur les réseaux sociaux. Elle est également exposée à la galerie Leica.