Coordonnées/Contact

41, rue Greneta
Paris France 75002
France
Téléphone: (+33) 01 53 00 10 00
E-mail:
Site web:

Julien Dorso

Julien Dorso

Directeur du développement

Téléphone: (+33) (0)1 53 00 10 00


Données

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Agence digitale, Marketing Médias sociaux, Marketing relationnel/CRM/PRM/e-CRM, Brand Content, Etudes de marché / consulting, Relations presse et relations publics, Média, Communication Corporate, Ressources humaines / Formation / Motivation, Communication de crise, Stratégies d’influence / Affaires publiques, Evénementiel/Sponsoring/Mécénat/
Partenariat, Développement / innovation / marques, Design/Packaging, Identité visuelle et sonore, Communication éditoriale, Stratégie et planning

Fondée en: 2012

Effectif: 200

Awards: 136

créations: 289

Clients: 87

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Agence digitale, Marketing Médias sociaux, Marketing relationnel/CRM/PRM/e-CRM, Brand Content, Etudes de marché / consulting, Relations presse et relations publics, Média, Communication Corporate, Ressources humaines / Formation / Motivation, Communication de crise, Stratégies d’influence / Affaires publiques, Evénementiel/Sponsoring/Mécénat/
Partenariat, Développement / innovation / marques, Design/Packaging, Identité visuelle et sonore, Communication éditoriale, Stratégie et planning

Fondée en: 2012

Effectif: 200

Awards: 136

créations: 289

Clients: 87

BABEL

41, rue Greneta
Paris France 75002
France
Téléphone: (+33) 01 53 00 10 00
E-mail:
Site web:
Julien Dorso

Julien Dorso

Directeur du développement

Téléphone: (+33) (0)1 53 00 10 00

LA SANTÉ MENTALE DES FRANÇAIS "EN PARLER, C'EST DÉJÀ AVANCER"

Avec Santé publique France et le ministère chargé de la Santé, Babel crée un dispositif pour une campagne autour de la santé mentale 

 

La santé mentale des Français en temps de Covid

Depuis un an, les conditions de vie des Français sont bouleversées par l’épidémie de Covid-19 et l’on constate une dégradation de la santé mentale : 31% des personnes présentent des états anxieux ou dépressifs (Santé publique France, Coviprev, mars 2021) - contre 23% en septembre dernier.

Face à ces états anxieux et dépressifs la population semble peu armée : les Français ont un faible niveau de connaissance sur les troubles de santé mentale et conservent des représentations stigmatisantes. Ces éléments constituent des freins importants au recours aux soins, or le repérage et la prise en charge rapide de la souffrance psychologique sont des enjeux majeurs pour éviter que des troubles ne s’installent, s’aggravent, et deviennent difficile à traiter.

Le ministère chargé de la Santé et Santé publique France prennent la parole sur la santé mentale avec une nouvelle campagne imaginée par l’agence Babel.

Cette campagne vise à favoriser le repérage des principaux symptômes anxieux (irritabilité, sensation de panique) et dépressifs (tristesse, perte d’envie, d’énergie) et informe le public sur la première chose à faire pour aller mieux : en parler. En parler à son entourage ou à un professionnel de santé, c’est déjà se donner la possibilité d’être aidé. 

Le film rappelle l’existence du numéro vert 0 800 130 000 qui permet d’accéder à une écoute et un soutien psychologique et du site psycom.org (un site d’information proposant une information fiable indépendante et accessible sur la santé mentale).

"Nous voulions montrer qu'il y a, d'une certaine manière, d'autres façons de souffrir de la Covid. Et que si nous connaissons tous les symptômes de la maladie, il faut aussi connaître et reconnaître les symptômes liés à une fragilité psychologique. Le tout avec une forme créative simple, bienveillante, et vraie." Jean-Laurent Py, directeur de création agence Babel

Une attention particulière est portée aux jeunes (18-24 ans) qui souffrent particulièrement des conséquences de la crise sanitaire. Un dispositif ciblé a été développé comprenant des bannières, des stories Snapchat / Facebook et un message radio pour orienter ces jeunes vers Fil Santé Jeunes, un service d’écoute anonyme et gratuit à destination des 12 - 25 ans. 

« En parler, c’est déjà se soigner. » 

Le film met en scène quatre moments de la vie quotidienne, entachés par différents symptômes (perte d’appétit, perte d’envie et d’énergie, problème de sommeil, sensation de suffocation et de panique etc.). Le film est construit sur un parallèle entre les symptômes de la Covid, maintenant connus de tous, et des symptômes relevant de la santé mentale. 

« Pas besoin d’avoir la Covid pour se sentir mal. » 

Le film, empathique et sensible, traite de la santé mentale sans banalisation ni dramatisation excessive du sujet.

La campagne sera diffusée à partir du 20 avril, avec un film diffusé en TV et en VOL, DOOH et en digital. Depuis le 06 avril, des bannières sur les réseaux sociaux et des messages radio commençaient à installer le message. 

Pour découvrir le film cliquez ici