Coordonnées/Contact

1451 East 4th Street
Los Angeles California 90033
Etats-Unis
Téléphone: (+1) 4243808248
E-mail:
Site web:

Données

Réseau:

Effectif: 20

Awards: 18

créations: 52

Réseau:

Effectif: 20

Awards: 18

créations: 52

FRED & FARID Los Angeles

1451 East 4th Street
Los Angeles California 90033
Etats-Unis
Téléphone: (+1) 4243808248
E-mail:
Site web:

Fridays for Future lance "Aliens" à l'occasion des élections US de mi-mandat

À l'approche des élections américaines de mi-mandat du 8 novembre 2022, Fridays For Future U.S. le mouvement pour le climat, inspiré par Greta Thunberg, affirme avec force que nous ne devons pas craindre les extraterrestres, car la plus grande menace pour la Terre est bien plus proche que nous ne le pensons. 

L’hypothétique invasion extraterrestre a été la trame de nombreux livres, films et séries à succès, ainsi que le fil conducteur d'innombrables théories de la conspiration au cours des 50 dernières années. Et tandis que les humains ont fait pression sur le gouvernement pour obtenir des preuves de vie sur d'autres planètes, et la menace possible de leur délocalisation sur la Terre, nous avons été occupés à détruire notre propre maison.

Qu'il s'agisse de la législation anti-environnementale, de l'absence de réglementations fédérales ou de la déforestation causée par l'homme qui dévaste les écosystèmes naturels à l'échelle mondiale, il est tout à fait clair que les humains qui vivent déjà sur Terre sont bien plus dangereux pour l'avenir de notre planète que ne le seraient jamais des extraterrestres.

À l'approche des élections de mi-mandat et alors que 139 élus du 117e Congrès nient toujours le consensus scientifique sur le changement climatique causé par l'homme, Fridays for Future U.S. dévoile avec FRED & FARID, "Aliens", une série de quatre d'affiches illustrant que nos craintes d'une invasion extraterrestre sont le dernier de nos soucis. La réalité est que les extraterrestres sont déjà là, et qu'ils causent des dommages irréparables. Qu'il s'agisse du déni du changement climatique ou du manque d'action pour y remédier, ces extraterrestres détruisent déjà notre planète - une élection locale à la fois.

Les affiches qui jouent avec les codes rétro science-fiction, Aliens montrent quatre environnements différents attaqués par des humains. 

Fridays for Future lance "Aliens" à l'occasion des élections US de mi-mandat

À l'approche des élections américaines de mi-mandat du 8 novembre 2022, Fridays For Future U.S. le mouvement pour le climat, inspiré par Greta Thunberg, affirme avec force que nous ne devons pas craindre les extraterrestres, car la plus grande menace pour la Terre est bien plus proche que nous ne le pensons.

L’hypothétique invasion extraterrestre a été la trame de nombreux livres, films et séries à succès, ainsi que le fil conducteur d'innombrables théories de la conspiration au cours des 50 dernières années. Et tandis que les humains ont fait pression sur le gouvernement pour obtenir des preuves de vie sur d'autres planètes, et la menace possible de leur délocalisation sur la Terre, nous avons été occupés à détruire notre propre maison.

Qu'il s'agisse de la législation anti-environnementale, de l'absence de réglementations fédérales ou de la déforestation causée par l'homme qui dévaste les écosystèmes naturels à l'échelle mondiale, il est tout à fait clair que les humains qui vivent déjà sur Terre sont bien plus dangereux pour l'avenir de notre planète que ne le seraient jamais des extraterrestres.

À l'approche des élections de mi-mandat et alors que 139 élus du 117e Congrès nient toujours le consensus scientifique sur le changement climatique causé par l'homme, Fridays for Future U.S. dévoile avec FRED & FARID, "Aliens", une série de quatre d'affiches illustrant que nos craintes d'une invasion extraterrestre sont le dernier de nos soucis. La réalité est que les extraterrestres sont déjà là, et qu'ils causent des dommages irréparables. Qu'il s'agisse du déni du changement climatique ou du manque d'action pour y remédier, ces extraterrestres détruisent déjà notre planète - une élection locale à la fois.

Les affiches qui jouent avec les codes rétro science-fiction, Aliens montrent quatre environnements différents attaqués par des humains.

"Chaque élection est une élection climatique. Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis décideront de l'action du Congrès sur la crise climatique causée par l'homme dans un avenir prévisible. Les Américains de tout le pays regardent nos mers monter, nos maisons brûler et notre air s'épaissir de fumée. Il est temps d'élire des champions du climat qui représenteront leurs électeurs et se battront pour notre peuple et notre planète.” déclare Liv Schroeder, Fridays for Future U.S. Policy Director.

Cette nouvelle campagne marque la 7e collaboration entre FRED & FARID et Fridays for Future. En 2019, FRED & FARID a lancé sa première campagne pour l'organisation, intitulée “Local Warming", qui a mis en lumière l'impact local du changement climatique lors de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique. En 2020, FRED & FARID a illustré la métaphore de Greta Thunberg dans le spot "House on Fire". En 2021, le jour où le Perseverance Rover de la NASA s'est posé sur Mars, Fridays For Future U.S. et FRED & FARID ont dévoilé "1%" - une publicité satirique pour le tourisme sur Mars, afin de réveiller les 99% d'humains qui devront rester sur Terre ; plus tard dans l'année, en septembre 2021, pour la grève mondiale du climat de Fridays for Future, FRED & FARID a lancé "The Denial", un film illustrant notre déni global. Du début de l'année 2022, Fridays for Future U.S. a lancé "We Don't Care", un film mettant en scène des jeunes de la génération Z qui remettent en question l'existence du changement climatique avec la rhétorique familière des médias et des générations précédentes, ce qui coïncide avec la prochaine grève mondiale pour le climat de Fridays for Future. Et plus récemment, Fridays For Future U.S. et FRED & FARID ont lancé "I Love You, California", un film illustrant la dévastation du phénomène quasi-constant des feux de forêt en Californie et leurs effets sur le changement climatique.