Coordonnées/Contact

10 rue Petit
Paris 75019
France
Téléphone: +33 (0)1 53 21 21 00
E-mail:
Site web:

Jean-Philippe   Guillaume

Jean-Philippe Guillaume

Consultant New Business
Stefan Izoret

Stefan Izoret

Responsable de la communication

Téléphone: 0153212177

Julie Parod

Julie Parod

Directrice Associée / Directrice du Développement

Téléphone: +33153212273


Données

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Marketing Médias sociaux, Brand Content, Communication éditoriale, Stratégie et planning

Fondée en: 2015

Effectif: 55

Awards: 438

Créations: 61

Clients: 21

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Marketing Médias sociaux, Brand Content, Communication éditoriale, Stratégie et planning

Fondée en: 2015

Effectif: 55

Awards: 438

Créations: 61

Clients: 21

ici Barbès

10 rue Petit
Paris 75019
France
Téléphone: +33 (0)1 53 21 21 00
E-mail:
Site web:
Jean-Philippe   Guillaume

Jean-Philippe Guillaume

Consultant New Business
Stefan Izoret

Stefan Izoret

Responsable de la communication

Téléphone: 0153212177

Julie Parod

Julie Parod

Directrice Associée / Directrice du Développement

Téléphone: +33153212273

Surfrider Foundation et ici Barbès alertent sur la montée des eaux

L’association Surfrider Foundation et ici Barbès s’allient une nouvelle fois et lancent la campagne « _sous-mer » pour alerter sur les effets dramatiques de la montée des eaux.


 

Alors que les épisodes d’inondations et de crues sont de plus en plus fréquents et importants, leur intensité interpelle sur le drame de l’élévation du niveau de la mer. Conséquence directe du réchauffement climatique et de la fonte des glaciers, l’accélération de la montée des eaux est aujourd’hui alarmante tout autant qu’elle est inévitable.

 

Car si l’on ne peut pas la stopper, il est encore temps d’agir et de se préparer pour tenter de limiter les dégâts. C’est le message de la nouvelle opération de sensibilisation nationale de Surfrider Foundation « _sous-mer », conçue et réalisée par l’agence ici Barbès.

 

Sur plus de 5 500 km de côtes, le littoral français est bordé de communes aux toponymes les rattachant directement à la mer : Villers-sur-Mer, Boulogne-sur-Mer, Trouville-sur-Mer, Soulac-sur-Mer seront les premières victimes de l’élévation de la mer et de l’érosion. L’urgence : changer les comportements, mais aussi sensibiliser les touristes, les habitants et le grand public à la situation de ces villes.

 

C’est dans ce but que l’agence ici Barbès et Surfrider Foundation ont conçu une activation choc : renommer les communes « sur-mer » en communes « sous-mer ». Armées de stickers, les équipes de bénévoles et salarié·e·s des antennes Surfrider de toute la France ont ainsi détourné les panneaux d’entrée de plusieurs villes.

 

En trois étapes, l’activation dévoile d’abord un case qui raconte l’ensemble de l’opération et de la campagne. Il accompagne un kit destiné à la presse et aux maires des villes côtières. Ce kit vise à sensibiliser et à conseiller sur des mesures à prendre pour limiter les dégâts et encourage les maires à participer à l’opération. Il est composé d’un autocollant « sous-mer » à coller sur le panneau d’entrée de leur ville, ainsi que d’une carte postale dévoilant le paysage de leur ville submergée, réalisée à l’aide de l’IA.

 

L’activation fera ensuite l’objet d’une amplification sur les réseaux sociaux avec la participation du créateur de contenus Gaetan Gabriele, influenceur engagé sur les questions d’écologie et d’environnement.

 

L’ensemble de la campagne redirige vers une landing page pédagogique dédiée : surfrider.eu/sous-mer.html. Elle regroupe des informations sur les causes de la montée des eaux, des chiffres mais aussi des actions efficaces pour limiter l’impact de ce phénomène pour les villes du littoral : freiner l’achat et la construction sur le littoral et front de mer, la relocalisation, repenser l’urbanisme, et réduire les consommations d’énergies fossiles pour atténuer les impacts du changement climatique etc.

 

Nous sommes tous concernés. Pour préserver nos paysages, mobilisons-nous aujourd’hui pour éviter le pire demain.

Plus de news sur ici Barbès