Coordonnées/Contact

10 rue Petit
Paris 75019
France
Téléphone: +33 (0)1 53 21 21 00
E-mail:
Site web:

Jean-Philippe   Guillaume

Jean-Philippe Guillaume

Consultant New Business
Stefan Izoret

Stefan Izoret

Responsable de la communication

Téléphone: 0153212177

Julie Parod

Julie Parod

Directrice Associée / Directrice du Développement

Téléphone: +33153212273


Données

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Marketing Médias sociaux, Brand Content, Communication éditoriale, Stratégie et planning

Fondée en: 2015

Effectif: 55

Awards: 438

Créations: 62

Clients: 21

Autres compétences: Publicité/Communication intégrée, Marketing Médias sociaux, Brand Content, Communication éditoriale, Stratégie et planning

Fondée en: 2015

Effectif: 55

Awards: 438

Créations: 62

Clients: 21

ici Barbès

10 rue Petit
Paris 75019
France
Téléphone: +33 (0)1 53 21 21 00
E-mail:
Site web:
Jean-Philippe   Guillaume

Jean-Philippe Guillaume

Consultant New Business
Stefan Izoret

Stefan Izoret

Responsable de la communication

Téléphone: 0153212177

Julie Parod

Julie Parod

Directrice Associée / Directrice du Développement

Téléphone: +33153212273

La Fédération Française de cardiologie et ici Barbès font du cœur des femmes une priorité

28 mai 2024 : Journée Internationale d’Action pour la Santé des Femmes. Une journée majeure pour la Fédération Française de cardiologie qui a voulu interpeller sur le sujet du cœur des femmes à travers un film de prévention conçu par ici Barbès.

 

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez les femmes en France. Elles sont 200 à en mourir chaque jour alors qu’un grand nombre d’entre elles pourraient être évitées. C’est ce message que veut faire passer la Fédération Française de cardiologie en alertant les femmes et en favorisant une prise de conscience générale.

 

Parce que les femmes méconnaissent leurs symptômes et qu’elles font passer leurs proches avant elles : elles consultent trop tard. Parce que la recherche et les traitements ont longtemps ciblé les hommes à risque : elles sont prises en charge trop tard.

 

Le film Prenons de l’avance, à travers l’allégorie de l’attente d’un métro, illustre cette problématique du retard. Une femme, seule sur le quai, est empêchée de monter : elle laisse passer des enfants, des hommes sexagénaires, des chercheurs·ses. Elle ressent une douleur et porte la main à son cœur, la musique accélère. Le réalisateur du film, Thibaut Buccellato a choisi de laisser les images l’emporter sur les mots. Lorsqu’elle peut enfin monter dans une rame, souriante et apaisée, la voix off énonce : « Méconnaissance des symptômes, tendance à faire passer les autres avant elles-mêmes, inégalités persistantes dans les prises en charge, les femmes victimes de maladies cardiovasculaires sont soignées trop tard. Alors, prenons de l’avance. »

 

Pour le professeur Gérard Helft, président de la Fédération Française de cardiologie, « il existe des facteurs de risque spécifiques aux femmes. Avec la Commission cœur de femmes nous travaillons sur cet enjeu majeur de santé publique à travers la prévention, l’information et la recherche sur le cœur des femmes. Cette campagne vient soutenir notre combat et interpeller les femmes, les mères, leurs filles, leurs amies afin qu’elles prennent conscience de l’importance de préserver leur cœur et de se faire suivre. »

 

Le dispositif Prenons de l'avance sera déployé du 28 mai au 23 juin en télé et VOL ainsi que sur les réseaux sociaux et les plateformes de streaming avec un spot audio digital. Il sera également diffusé en DOOH dans les centres de santé.

 

Prenons de l’avance fait l’objet d’un volet relations presses accompagné par BCW et d’une stratégie de contenus déployée par The Links. Elle dirige vers une page d’atterrissage sur le site www.fedecardio.org/prenonsdelavance où le public peut retrouver des informations et témoignages sur le cœur des femmes.