Gérer les Epica Awards en temps de crise

Questions/Réponses sur une année spéciale avec Mark Tungate, directeur éditorial des Epica Awards

 

Vous avez choisi de maintenir les Epica Awards cette année alors que d’autres prix ont annulé leur édition ? Pourquoi ?

Comme nous sommes le seul prix créatif de la profession jugé par des journalistes, il nous semblait logique d’aller de l’avant à une époque où les manchettes et les titres sont pour autant plutôt catastrophiques. Malgré tout, c’est une période d’intense créativité : les marques doivent encore plus travailler pour rassurer et conserver leurs clients – et ainsi, les agences travaillent dur pour les marques. Ensembles, ils ont réalisé des choses exceptionnelles dans des conditions compliquées.

 

Pensez-vous que les agences vont malgré tout participer à Epica cette année ?

Je suis content de dire que les inscriptions arrivent déjà. J’imagine que nous aurons moins d’entrées que d’habitude mais j’espère que la qualité restera élevée. J’ai personnellement contacté quelques agences pour leur demander d’inscrire des campagnes que je trouve particulièrement intéressantes. Avec un jury de journalistes, Epica apporte des retombées presse importantes donc je pense que les agences comprennent facilement qu’Epica est une formidable opportunité RP. Les agences ont besoin, tout comme les marques, de communiquer en temps de crise pour pouvoir sortir de cette période encore plus fortes sur leur marché.

 

Avez-vous une catégorie spécifique dédiée à la publicité liée au COVID-19 ?

Malgré la polémique, la réponse est “oui”. En fait, plusieurs journalistes membres du jury l’ont réclamée, et ce dès le début. Certains des messages sur la distanciation, le télétravail ou les gestes barrières sont très créatifs.  Et bien sur, c’est notre travail de célébrer et d’honorer la créativité. Nous offrons par ailleurs tous les gains de cette catégorie à Médecins sans Frontières.

 

Comment vont se dérouler le jury et la cérémonie cette année ?

Comme vous pouvez l’imaginer, tout aura lieu en ligne. Le jury votera online, mais nous espérons avoir un débat diffusé en live pour décider des Grand Prix afin qu’ils puissent, d’une certaine manière se retrouver. Le 17 décembre aura lieu une cérémonie en ligne avec des conferences et keynotes ainsi qu’une diffusion des gagnants. Même si cela ne se passera pas une salle d’exception avec une soirée après, nous le rendrons aussi spécial que possible. Et les primés recevront toujours leurs pyramides en cristal, qui elles, ne seront pas virtuelles !

 

La presse a également beaucoup souffert. Les journalistes sont-ils toujours influents en cette période ?

Evidemment, je vais vous répondre “OUI” ! Nous sommes dans une ère de surinformation et de fake news et les journalistes vérifient leurs informations. Dans leur travail, ils jouent un rôle essentiel en mettant en avant des talents créatifs remarquables. Les journalistes ont été, en un sens, les premiers influenceurs, et leur opinion compte toujours, particulièrement lorsqu’ils travaillent pour des titres respectés. Dans notre jury, nous avons à la fois les médias les plus importants de la communication et la publicité mondiale et des titres plus experts comme Forbes ou Marie-Claire. Plus de 200 journalistes, tout est dit. C’est donc le jury le plus indépendant et le plus objectif des awards.

 

Et comment se comporte habituellement la France aux Epica Awards ?

Je dois dire que la France est toujours très bien représentée. L'année passée, c'était le deuxième pays le plus primé, avec d'ailleurs le Grand Prix en Digital décerné à Wunderman Thompson (pour le Drugstore Parisien) et 9 Golds.

Dans notre jury, les Français sont aussi bien présents avec les experts de la presse (Stratégies, CB News, Influencia, J'ai un pote dans la com, Llllitl et d'autres) mais aussi des experts sectoriels comme Communication agroalimentaire, Marie Claire, Sportsmarketing...

Nous avons également noué un partenariat avec l'AACC. Ainsi, les agences membres profitent d'un tarif préférentiel pour leurs inscriptions. Et tout au long de l'année, nous avons pu voir de belles campagnes françaises. J'ai donc, malgré la crise, beaucoup d'attentes encore pour cette édition.

 

Comment, selon vous, le COVID-19 va continuer d’impacter sur l’univers des prix et des awards dans notre industrie ?

Il est probable que les jurés vont continuer de se réunir en ligne pour encore un moment ; nous avons vu que ce modèle fonctionne tout en limitant les trajets, le temps et les coûts. Ceci étant dit, j’espère que l’année prochaine, nous pourrons à nouveau avoir une cérémonie “physique” (ou la suivante) pour pouvoir féliciter les gagnants en personne et leur donner leurs trophées, montrer leurs réalisations sur un grand écran et partager un verre avec eux après !

 

 

Mark Tungate est l’animateur du jury des Epica Awards et le rédacteur de l’édition annuelle du livre EPICA. Egalement journaliste, il est l’auteur de plusieurs livres sur la publicité et le branding. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 15 octobre

TOPIC: Epica Awards