A la pointe de la création asiatique avec Spikes Asia

Nous nous sommes plongés dans le palmarès digital de Spikes Asia pour vous proposer une sélection.

par Mark Tungate , Adforum

Une des choses intéressantes au sujet des awards créatifs, c'est qu'ils reflètent les préoccupations et tendances actuelles de la société. Alors, quels enseignements peut-on tirer des lauréats digitaux de Spikes Asia ?

Le voyage est certainement un thème majeur, probablement à cause des formes variées de disruption que doit affronter le secteur : la transition vers le digital (qui a contribué à la chute de Thomas Cook), la sécurité renforcée ainsi que les préoccupations grandissantes liées à la pollution qui vont à l'encontre de cette volonté de voir le monde.

L'exemple le plus remarquable est probablement au sujet du voyage dans le temps. "Timeless Journey" de Dentsu pour le festival Stradivarius est un formidable cocktail de data, design et créativité, le tout avec une belle expression de beauté. Cela a d'ailleurs remporté le Grand Prix craft digital.

Du côté plus classique du voyage, nous avons adoré "Earnbassadors", la campagne réalisée par CHE Proximity à Melbourne pour le programme grand voyageur  Velocity Flyer. En convertissant des points fidélité en vidéos sociales étonnantes, cela a provoqué une explosion de créativité dans tout le pays.  Et cela a remporté un argent.

Un lauréat argent dans les catégories craft et digital est la campagne "City of Possibilities" de TBWA Singapore.  Cela consistait à présenter une maquette miniature de la ville dans une foire professionnelle en Allemagne et permettre aux visiteurs d'explorer la ville virtuellement avec un avatar. Singapour a toujours représenté le futur. 

Ah oui, le futur. De nombreuses campagnes l'envisagent, avec des références au changement climatique et à la réduction des déchets. La marque de vêtements australienne Bonds, avec l'aide de Leo Burnett Melbourne, a intelligemment lancé une ligne de vêtements recyclés en recyclant sa publicité. Et l'idée a remporté un argent.

L'avenir était plutôt sombre pour la campagne de Sony Music Entertainment réalisée par Six (Tokyo) pour le groupe rock Amazarashi. Les principaux réseaux sociaux, son dernier single et même son concert live ont tous été censurés.

Encore plus inquiétant, parce que c'est réel, il s'agit de la campagne montrant une ville où la population vieillissante accélère la fermeture des restaurants familiaux qui se battent pour trouver de nouveaux clients ou propriétaires. La solution, à savoir, établir un guide des "restaurants en voie de disparition", est à la fois intelligente et touchante. Elle a remporté un argent dans la catégorie intégrée.

En parlant de nourriture, nous avons été charmé par cet amusant lauréat indien pour un or en digital : il encourageait les gens à faire des sons bizarres avec leurs téléphones pour commander des repas gratuits. Le fait que l'agence s'appelle Dentsu Webchutney est déjà, en soi, une forme d'appel.

Finalement, nous avons bien souri avec le cas du stunt Polo "Unfail" de DDB Sydney. Et si vos yeux s'écarquillent de crainte, rassurez-vous, attendez la fin.