Le point de vue de PITCHVILLE, Conseil en choix d’agences, sur l'influence & les Gen Z

Tendances dans les compétitions.


Au sein du marché des compétitions, une tendance de plus en plus marquée se dessine, accompagnée d'une demande croissante de la part des annonceurs qui se trouvent face à une interrogation persistante : comment capter l'attention de la Gen Z ? Plus précisément, comment aborder la communication de la marque avec ces nouveaux consommateurs, dont les habitudes diffèrent considérablement de celles des générations précédentes ?
Cette réflexion est prise en compte en amont par les annonceurs sans pour autant être au cœur des briefs des compétitions (pour 70% de ces dernières) : la Gen Z et l’influence sont généralement traitées à côté de la communication globale des marques. Même si la Gen Z gagne en importance dans la communication des marques, ces dernières abordent donc généralement ce sujet en parallèle de leur communication plus traditionnelle (type TV et OOH).
Les agences participant à ces compétitions peuvent être scindées en deux profils distincts : les agences indépendantes dédiées à 100% au SoMe et à l'influence, et celles expertes qui font partie de grands groupes, bénéficiant d'un réseau étendu et d'études approfondies sur le sujet.
De manière globale, les critères prédominants des annonceurs pour le choix de leur agence reposent essentiellement sur l'expertise de l'agence, sa créativité et sa capacité à s’adapter à l’organisation et la maturité du client en matière de SoMe. Les agences injectent une dynamique particulière dans la stratégie social media des annonceurs, qui ont parfois tendance à délivrer des prises de parole très policées et attendues sur les différentes plateformes.
On remarque également que les livrables demandés par les annonceurs ne connaissent que peu d'évolution par rapport aux compétitions traditionnelles 360. Les recommandations stratégiques, tactiques et créatives demeurent essentielles. Ce sont les canaux utilisés, l’adéquation aux codes de chaque plateforme, ses algorithmes et la tonalité des prises de parole qui sont évalués.
Retenons donc que l'influence, qu'elle soit de nature corporate, RP, ou médiatique, est solidement établie pour la Gen Z : les réseaux sociaux représentent désormais à eux seuls une bulle dans laquelle les annonceurs peuvent s’exprimer sur tous types de sujets et de thématiques et avec tous types de formats. Si actuellement les médias traditionnels sont au centre de la communication des annonceurs, cette tendance change avec l’arrivée de la Gen Z et continuera d’évoluer avec l‘arrivée de la Gen Alpha.

 

Pitchville
Paris, France
See Profile