Quand la nourriture devient virtuelle

Les restaurants ont été fermés pour de longues périodes durant la pandémie. Comment le secteur a réagi et innové pour survivre ?

par Mark Tungate , Adforum

Quel que soit l’endroit où vous êtes dans le monde, vous avez peut-être soit dîné à la table d’un restaurant pour la première fois depuis des mois soit vous en rêvez. La pandémie aura été un vrai désastre pour les restaurants, mais certains ont utilisé des moyens ingénieux pour rester visibles.

Bien sur, les chaines de restauration rapide dont le service, disons-le, n’aura jamais aussi virtuel, auront été les plus présentes. Une innovation dont vous avez peut-être entendu parler vient de McDonald’s et de l’agence allemande Track : elle n’aura utilisé que deux mots pour faire venir les clients dans les drives. L’étude de cas raconte l’histoire d’une manière aussi concise.

Sur le sujet des applis de commande de nourriture, KFC et Ogilvy Sydney auront réussi à faire parler tout le monde de certains de leurs plats, en les gardant simplement secrets.

D’ailleurs, avez-vous déjà remarqué que KFC a la signature la moins appropriée du monde actuellement ? La marque et son agence l’ont déjà noté. Il en aura résulté une simple mais formidable idée RP.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir Burger King créer des environnements virtuels pour ses fans. Voici un exemple du Chili où la marque s’est associée à Wena Los Cauro, un groupe chilien qui modifie les jeux vidéos, pour construire une réplique d’un Burger King au sein du jeu vidéo GTA San Andreas.

Le prochain exemple de Burger King est devenu un classique. Comment permettez-vous aux gens de profiter de l’iconique burger quand ils sont coincés à la maison. Vous partagez la recette et les ingredients qu’ils peuvent trouver au supermarché du coin de la rue.

Voici une idée similaire de Burger King au Pérou. Lorsque le personnel du restaurant est revenu au travail après des jours de confinement, la marque les a nourri en commandant à manger dans les restaurants alentours dont l’activité avait le plus souffert de la fermeture.

Maintenant, êtes-vous le genre de personne qui aime se payer un hot-dog devant un match ? Avec les stades de foot fermés au Brésil, la marque de bière Brahma et son agence Africa ont trouvé un moyen d’aider les vendeurs qui font habituellement partie de l’expérience de tout supporter au stade, et qui dépendent d’eux pour vivre.

Laissons un peu les fast-food. Que se passe-t’il quand les restaurants classiques réouvrent ? La pandémie aura-t’elle définitivement influencé le design des restaurants ? Pour avoir un apercu, regardez cette vidéo d’une dizaine de minutes de Wired et de l’architecte retail Sterling Plenert. Bonne dégustation !