Retour (virtuel) à la nature

Comment se reconnecter à la beauté de la nature à une période où le voyage est très strictement limité.

par Mark Tungate , Adforum

Je ne sais pas pour vous mais, dernièrement, j’ai ressenti un grand besoin de nature - flore, faune, cascades vertigineuses, longues plages de sable. Tout cela est rare dans mon environnement très urbain. Mais de manière un peu ironique, le digital offre différentes manières de nous aider à rédécouvrir la nature.

Prenez par exemple  iNaturalist, une collaboration entre National Geographic et California Academy of Sciences. A son niveau le plus actif, elle transforme les utilisateurs en naturalistes : vous prenez des images de créatures ou de plantes avec votre téléphone, les partagez avec les autres via le site et pouvez ensuite discuter de vos trouvailles. Mais il y a aussi un onglet “Explore” qui donne accès à une carte du monde qui vous permet de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur, disons, la mûre géante de l’Himalaya ou le moucherolle vermillon. 

Seek est une appli d’iNaturalist destinée aux enfants. Elle utilise la reconnaissance d’images pour identifier les plantes et les animaux. Ses utilisateurs remportent des badges en identifiant des espèces ou en relevant des défis. Cela bat certainement le classique livre d’ornithologie que j’ai eu quand j’étais jeune.

Bien sur, vous pourriez revenir à une source plus traditionnelle en visitant le site de la National Geographic Society qui propose une visite virtuelle de son exposition sur le Dr. Jane Goodall, célèbre pour ses études sur les chimpanzés à l’état sauvage.

Une destination plus récentes pour les fans des animaux est Mammalz qui rassemble une communité dans laquelle les participants partagent leurs experiences avec les animaux via des photos, du son ou des vidéos et en live stream. Il a été lance en septembre 2019 par deux réalisateurs animaliers qui souhaitaient créer une alternative réseaux sociaux aux classiques documentaires animaliers diffusés en télé. 

Vous avez envie d’une promenade virtuelle dans la nature ? Instagram offre de nombreuses options. Depuis un certain temps, je suis le compte @TheRoyalParks pour ses magnigiques photos des grands parcs londoniens : Hyde Park ou Kensington Gardens. Un autre compte très réconfortant est @TheNationalTrust, l’organisation qui protège les lieux et expaces extérieurs à conserver.

Le National Trust célèbre son 125ème anniversaire, comme le décrit cette superbe pub de Wieden+Kennedy. Mais le monde agité du bruit et de la vitesse évoqué au depart a, depuis, été mis en suspens. 

De l’autre côté de l’océan Atlantique, l’immense parc de Yellowstone est fermé à l’heure à laquelle j’écris – mais son site web offre des webcams, des visites virtuelles et des galeries de photos.

Ai-je mentionné que la plage me manquait ? Et bien, grâce à ces personnes de Majorque 360, vous pouvez faire une visite virtuelle, à 360°, de l’une des plus belles plages d’Europe. 

Ce n’est pas suffisant pour vous? Heureusement, Thrillist a rassemblé une vaste collection de vacances à la plage, juste pour le plaisir des yeux. 

Découvrez-ici

La publicité tend à se spécialiser plus dans l’artifice que dans la nature, mais quand elle met la lumière sur le monde naturel, le résultat peut être spectaculaire. Régalez-vous avec ce spot de TBWA\Paris réalisé l’année passé pour la SNCF.