Un autre regard sur Noël

Comment certaines agences jouent avec les codes habituels des fêtes, en innovant.

par Mark Tungate , Adforum

Depuis quelques temps maintenant, la publicité de Noël est caractérisée par un grand film réalisé pour toucher les coeurs. Il doit être divertissant mais il y a d’autres manières d’utiliser la saison des fêtes pour faire passer les messages des marques.

Prenez Aldi en France par exemple. Le distributeur est célèbre (surtout au Royaume-Uni) pour ses pubs amusantes de comparaisons de prix. Ici, l’idée est développée différemment, en demandant au consommateur de faire un test (un taste même). Quel est, pour vous, l’aliment de Noël qui est le plus savoureux – le moins cher, ou le plus cher ? Et comme le titre l’indique, il y a une petite surprise à la fin, et ce n’est pas lié à l’homme à la barbe blanche.

Maintenant, partons au Danemark où la créativité de l’agence Robert/Boisen LikeMinded ajoute un peu de fantaisie à Noël pour la loterie nationale. Partant de l’insight que la plupart des Danois demandent toujours les mêmes cadeaux ennuyeux pour Noël – et oui, on pense aux chaussettes par exemple – l’agence a créé une collection spéciale Loto de Noël : des présents ennuyeux, mais avec des numéros de loto dessus. Et comme par enchantement, les chaussettes deviennent plus attrayantes, au moins jusqu’au tirage.

Quelque part aux Etats-Unis, Noël a commencé bien plus tôt cette année. En juillet en fait, quand Burger King et l’agence David ont décidé que les Américains ne pourraient pas attendre la fin de 2020… ils ont donc avancé un peu le calendrier.

En parlant de rois (mais pas forcément du burger), que faites-vous si vous n’êtes pas particulièrement associés aux fêtes de fin d’année mais que vous voulez vous démarquer ? C’est l’objectif qui a été assigné à l’agence espagnole PS21 par son client KFC. Considérant qu’une simple campagne télé ne serait pas suffisante, ils ont lancé une opération RP invitant tout le pays à parier si le roi Felipe VI prononcerait le mot “poulet” dans son discours annuel de voeux.

Dès à présent, les décorations de Noël et les guirlandes électriques sont de sortie dans les rues. Et pourquoi ne pourrait-on pas les utiliser comme média ? Voici deux films de l’année passée qui montrent que les agences savent le faire et pour la bonne cause.

Singapour est un lieu que vous n’associeriez pas directement à un Noël traditionnel. Mais en tant que carrefour multiculturel, il en adopte l’esprit festif, comme le montre la vidéo suivante. De manière intéressante, le spot identifie les types de shoppers de Noël (d’ailleurs, ne manquez pas l’influenceur). Le ton employé par l’agence Iris est rafraichissant, comique voire même joyeux.

D’accord, nous vous avions promis des alternatives aux grands films à budget. Mais comme final, nous ne pouvions pas résister à cette pépite de Goodby Silverstein & Partners pour le service Xfinity de Comcast, en partie parce que Steve Carrell y joue le rôle de, vous avez deviné, l'homme en rouge à la barbe blanche. Noël sera toujours Noël.

TOPIC: NOëL